À propos 

Repenser l'Acadie dans le monde :
études comparées, études transnationales 
Ce projet a comme ambition de renouveler les études acadiennes en invitant les chercheuses et chercheurs à situer l’Acadie dans une double perspective, comparée et transnationale. Le champ pluridisciplinaire des études acadiennes s’est constitué afin de mieux comprendre le devenir de la collectivité francophone du Canada atlantique, aujourd’hui composée de plusieurs communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM), dont 32,1 % de la population du Nouveau-Brunswick, 3,4 % de celle de la Nouvelle-Écosse et 3,6 % de celle de l’Île-du-Prince-Édouard, dans les seules Provinces maritimes. Malgré sa diversité à plusieurs égards, la collectivité acadienne est unie par une mémoire historique marquée par le Grand Dérangement, au milieu du 18e siècle : cette violente dispersion du peuple acadien par les autorités britanniques vient fonder une diaspora transrégionale, transnationale et circum-atlantique, et cette réalité continue de façonner l’évolution de la société acadienne et de conditionner le rapport de celle-ci au monde extérieur.
 
La création d’un nouveau réseau de recherche autour du projet Repenser l’Acadie dans le monde aboutira plus tard à la publication d’un ouvrage collectif ayant pour but de recentrer les réflexions sur l’Acadie sur les dynamiques de la mondialisation.
SYMBOLES

​​​

 
 
Notre logo est composé de deux cercles ouverts qui représentent, à l'instar de notre double approche, deux manières d'appréhender un monde en constante transformation.
Les photos qui figurent sur ce site web, dont l'œuvre photographique  Entre de Marika Drolet-Ferguson, montrent des images atypiques de racines, où entre en jeu la ténacité devant la menace du déracinement. Parfois le désir d'enracinement surmonte tous les obstacles comme en témoigne la photo ci-dessus d'une pruche qui pousse sur un rocher au Parc national Kejimkujik en Nouvelle-Écosse.

© 2019 par Clint Bruce et Gregory Kennedy.

Créé avec Wix.com