• Repenser l'Acadie

Lancement du projet Repenser l'Acadie dans le monde à McMaster University

Mis à jour : 13 août 2019

C’est un accueil chaleureux et enthousiaste qui a été réservé à Clint Bruce de l’Université Sainte-Anne et à Gregory Kennedy de l’Université de Moncton, ainsi qu’à leur collègue Corina Crainic, à l’occasion de leur passage à McMaster University, à Hamilton (Ontario), le jeudi 14 mars 2019. Cette visite fut l’occasion de lancer le projet Repenser l’Acadie dans le monde : études comparées, études transnationales, initiative qui bénéficie de l’appui de l’Institut L.-R.-Wilson d’histoire canadienne.


Corina Crainic, Clint Bruce et Gregory Kennedy (gauche) ont été accueillis à l'Institut Wilson par Max Dagenais et Ian McKay, directeur (droite).

Sous la direction de l’historien Ian McKay, ce centre veut inciter les chercheurs à «repenser le Canada dans le monde», notamment en ouvrant et en renouvelant les paradigmes géopolitiques et géoculturels de la discipline historique. Bruce et Kennedy ont été nommés chercheurs associés en 2017, parmi une quarantaine d’autres universitaires du Canada et des États-Unis, pour un mandat de trois ans.


Une vingtaine de membres de la communauté universitaire ont assisté à une présentation donnant un aperçu de Repenser l’Acadie dans le monde, suivie de courts exposés par les trois invités sur leurs contributions respectives. Titulaire d’un doctorat de l’Université de Moncton et ancienne postdoctorante de l’Institut d’études acadiennes, Corina Crainic fait partie de l’équipe de spécialistes en études acadiennes rassemblée autour du projet dirigé par Bruce et Kennedy.


Tous les trois ont eu la chance de mieux connaître l’Institut Wilson et, grâce à des sorties conviviales, d’échanger avec les chercheur-e-s et le personnel de soutien qui le compose. Ils sont particulièrement reconnaissants envers Max Dagenais pour ses efforts de coordination.

© 2019 par Clint Bruce et Gregory Kennedy.

Créé avec Wix.com